A côté de son rôle bien connu dans l’absorption et la fixation du calcium au niveau du tissu osseux, la vitamine D a de nombreux effets extra-osseux. Parmi ceux-ci, la vitamine D a un impact important sur le contrôle de l’immunité et des réactions allergiques.

Une réaction allergique est une réponse excessive et inadaptée du système immunitaire face à certains allergènes, comme les grains de pollens dispersés par le vent par exemple. Lors d’une telle réaction , le système immunitaire réagit de manière excessive en libérant différentes substances, notamment l’histamine, qui entraînent des réactions inflammatoires et provoquent les symptômes typiques de l’allergie (écoulement nasal, éternuement, irritation oculaire, difficulté à respirer,…).

A noter que la rhinite allergique est un facteur de risque important de l’asthme. Le risque de développer un asthme est 3 à 10 fois plus important chez les patients souffrant de rhinite qu’au sein de la population générale.

Au cours des dix dernières années, plusieurs études ont suggéré une relation entre de faibles taux de vitamine D et l’augmentation des réactions allergiques, qu’elles soient alimentaires ou respiratoires et ce, aussi bien chez les enfants que chez les adultes.

Les études portant sur les relations entre asthme et vitamine D tendent également à montrer un lien entre le manque de vitamine D et l’apparition d’un asthme, exacerbations et mauvais contrôle global de l’asthme. Toutes les cellules immunitaires possèdent le récepteur de la vitamine D. C’est pourquoi, le manque de vitamine D influence toutes les réactions allergiques.

Les belges manquent de vitamine D. Les taux bas de vitamine D dans la population belge s’expliquent notamment par les faibles apports alimentaires et par une faible synthèse cutanée ( manque d’exposition au soleil). Il est donc essentiel de prendre des suppléments de vitamine D aux dosages adaptés. N’hésitez donc pas à nous demander conseil.

Déjouez l’allergie avec la vitamine D