Dans diverses situations, par exemple après une intervention, la mobilisation est diminuée et le sans risque de stagner dans les veines des jambes. Il peut alors y coaguler et former un caillot (ou thrombus) qui entraine une inflammation au niveau de la veine: c’est la thrombophlébite. Le caillot, ou une partie de celui-ci, peut se détacher de la paroi de la veine, être entrainé dans la circulation et aller obstruer plus loin un vaisseau au niveau des poumons: c’est l’embolie pulmonaire.

Les anticoagulants permettent de rendre le sang plus fluide pour éviter la formation d’un caillot (ou thrombus) dans ces situations à risque.

Cliquez ici pour découvrir notre fiche conseil

Mon médecin m’a prescrit des injections d’anti-coagulants
Étiqueté avec :