5% des étudiants utilisent des médicaments stimulants dans l’espoir d’améliorer leurs performances d’étude sans qu’il s’agisse d’une utilisation médicale. un usage abusif peut conduire à de nombreux problèmes de santé, tels que des problèmes cardiaques, de l’hypertension, des insomnies, de la dépression, des crises de panique et de l’accoutumance. les médicaments qui sont obtenus en dehors de circuit légal, par exemple sur un site web illégal, ne contiennent en outre pas toujours la bonne substance active, le dosage correct ou les bons excipients et pourraient donc être nocifs. Quelques conseils: respecter le sommeil, important pour des capacités de mémorisation et de concentration optimales; avoir une alimentation variée et équilibrée; pratiquer régulièrement une activité sportive pour aider à éliminer le stress.Quelques compléments alimentaires peuvent être proposés pour la mémoire et la concentration: des acides gras oméga, du magnésium, des vitamines du groupe B, du zinc et le ginkgo biloba. Cette plante améliore en effet les facultés d’apprentissage ainsi que le fonctionnement de la mémoire. Aujourd’hui, il est utilisé dans le traitements des troubles cognitifs liés à la sénescence et associé aux traitements de la maladie d’Alzheimer (stade I). Il est donc une plante de premier conseil pour les étudiants qui se plaignent de troubles de concentration.

Etudiants en blocus : quels conseils?
Étiqueté avec :